Samba um dia, samba sempre

Samba um dia, samba sempre

Article sur "Paris danse le Brésil" paru dans Métro

Plutôt coco ou maracatu ?

Des cours de danse brésilienne sont proposés jusqu’au 26 avril

Alessandra Cabral et la compagnie Allez samba en plein cours.

Alessandra Cabral et la compagnie Allez samba en plein cours.

Photo : DR

 Infos pratiques

Les cours du vendredi soir (19 heures-22 heures) et du samedi soir (18 heures-19 h 30) auront lieu au Studio Bleu, 7, rue des Petites Ecuries (Xe). Les autres cours auront lieu au gymnase Vaugirard, 87, rue de Vaugirard (VIe). Inscriptions obligatoires au 06 62 83 60 68 ou par mail : info@parisdanselebresil.com. Tarifs des cours à partir de 12 euros, soirée d’ouverture : complet, soirée de clôture : 5 euros.

» Plus d’infos :

La première édition de Paris danse le Brésil se tient dans la capitale jusqu’au 26 avril. Le coup d’envoi du festival sera donné ce soir au Théâtre de Ménilmontant (XXe) et la soirée de clôture aura lieu dimanche, au bateau Blues Café (XIIIe). Entre les deux événements, le public pourra s’initier aux différentes danses brésiliennes, des plus célèbres (le forro, la samba ou la capoiera) aux moins connues, comme le lambazouk, le coco ou le samsurf.

Sans aucune subvention

C’est sans aucune subvention que le festival s’est monté. Alessandra Cabral, professeur de danse, chorégraphe et fondatrice de l’association Allez Samba, l’a mis en place pour faire connaître la va­riété des danses brésiliennes et montrer une autre facette du pays. “Nous voulions en finir avec les clichés samba, paillettes et football, commente Elise Lefebvre, chargée de communication du festival. Le Brésil va bien au-delà de tout cela, et pas seulement dans la danse. Les in­fluences européennes, africaines ou indiennes ont métissé un héritage culturel déjà très riche. Les danses de Bahia sont très marquées par les influences africaines. Celles de Rio ont davantage d’influences européennes. D’une ville à l’autre, les pratiques ne sont pas du tout les mêmes.”

Des pros sur la piste

Venus tout droit du Brésil, des professionnels dispen­seront les cours. Gafieira (samba à deux), samsurf (danse à deux sur le style de la samba à laquelle s’ajoutent des influences hip-hop et des figures de surf), frevo (danse acrobatique originaire de l’Etat du Pernambuco) ou encore maracatu (originaire du nord-est du Brésil et accompagnée de percussions), débutants ou confirmés trouveront tous de quoi faire quelques pas… aurélie sarrot



23/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres