Samba um dia, samba sempre

Samba um dia, samba sempre

Lundi 28 février 2011

Petit déjeuner vers 8 heures.

 

Maillot, piscine, transat.

 

Siestounette.

 

A 14 heures nous avons cours de samba avec Carla Campos, à Copacabana. Normalement nous devions avoir 2 heures de lundi à vendredi, mais elle nous propose de faire 4 fois 2 h 30 et ainsi d'être libres vendredi.

 

A la fin du cours, Catherine, Aline, Paul et moi sommes allés manger dans une "comida à quilo", chez "Aipo e Aipim".

 

Avant mon départ à rio, Cynthia avait publié sur Facebook une note disant qu'elle récoltait pour les victimes des inondations de l'état de Rio des culottes et des produits d'hygiène. Alors j'ai décidé de joindre l'agréable (mon voyage) à l'utile, en apportant personnellement quelques petites affaires. Une petite contribution, mais quand même. Cynthia m'a donné comme contact Alfredinho au bar Bip Bip, à Copacabana.

 

Donc aujourd'hui, j'ai ramené les culottes filles et garçons toutes neuves, quelques savonnettes, et aussi des bonbons (pour leur apporter un peu de douceur) que j'ai remis à Alfredinho, qui était vraiment vraiment ravi et qui a remercié Dieu, Cynthia et moi même.

 

Il m'a offert un verre et nous avons discuté quelques instants. Ensuite, je suis allée au marché de nuit de Copacabana, petit marché où l'on trouve toute sorte de trucs à l'effigie du Brésil.

 

Il a plu tout l'après midi. Pas en continu, mais presque.

 

De retour à la pousada, une douche bien méritée, ma jupe en jean et ma camiseta Sao Clemente, quelques paillettes et hop, départ avec Frida, Hélène et Joyce pour la quadra de Sao Clemente.

 

Le taxi qui nous a déposé devant la quadra nous a beaucoup fait rire lorsqu'il a dit "Vive la France" après que nous ayons payé les 12 Rs de la course avec de la petite monnaie.

 

Sur place, on retrouve quelques membres de l'équipe, et, bien sûr, Pascale et Pablo.

 

Il pleut encore...


 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Ooooh, la belle photo de groupe que voici !


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessus avec Diana Prado, passista

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors me voici en compagnie de Igor Sorriso, qui est le puxador (l'interprète) da Sao Clemente, oui Madame !!!


 

 

 

Et voilà Bruna Almeida, Rainha de Bateria 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à la pousada après minuit, mais je n'ai pas perdu ma chaussure.

 




31/03/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres