Samba um dia, samba sempre

Samba um dia, samba sempre

Mardi 8 mars 2011

Mardi 8 mars

 

Ce matin, au réveil, il pleut toujours à torrents. Comme quand je me suis endormie cette nuit au moment du défilé de Grande Rio.

 

Dernier petit déjeuner. J'offre à Sandra les cahiers, stylos, crayons de couleurs, peluches et bonbons que j'avais apporté pour les enfants de l'association de Juliana. Je me voyais vraiment mal rentrer avec ma valise pleine de ces objets là, près de 20 kg ! Elle est ravie et elle les offrira certainement aux enfants de sa communauté.

 

Pour elle, j'offre la boite en métal de palets et galettes bretonnes à l'effigie de la Tour Eiffel. A sa fille, une trousse de produits Marionnaud que j'avais prévue pour la femme de Will qui n'a pas réussi à nous rencontrer. A sa nièce, une trousse de produits Marionnaud que j'avais prévue pour la mère de mon ami Fernando revenu au Brésil.

 

Elles sont absolument ravies.

 

J'offre à nos hôtes, David et Lance un ballotin de chocolats.

 

Il est midi, mes valises sont déja prêtes et le taxi de Frida vient d'arriver. Elle continue son voyage au Brésil en car.

 

J'attrape un taxi et je vais déposer chez Pascale les CD de Revelaçao pour Cynthia, en m'assurant que ce taxi me ramène à mon point de départ.

 

Il faut que je m'occupe jusqu'à 19 heures 30, heure à laquelle on vient me chercher pour me déposer à l'aéroport. De la pousada, j'entends toujours les flons flons du carnaval de rue.  Je m'occupe comme je peux. C'est long. J'ai envie de rentrer.

 

19 h 30 ! A hora chegou

 

A hora chegou de voltar em França. Essa viagem foi incrivel, muito maravolhosa, mas agora sou bem feliz de voltar : senti falta dos meus filhos.

 

L'heure est venue de rentrer à Paris. Ce voyage était incroyable et vraiment merveilleux, mais maintenant je suis contente de rentrer : mes enfants m'ont manqué.

 

Par la fenêtre de mon taxi, je contemple Rio de nuit. C'est beau ! Nous passons devant le sambodrome. Aujourd'hui c'est le jour de défilé des écoles du groupe B. Tem concentraçao. Carros. Fantasias.

 

Ciao Rio ! Agora sei o que é "saudade". Ja tenho saudade !

 

J'enregistre mes bagages. Ma coiffe en plumes va devoir voyager en soute avec les bagages spéciaux fragiles malgré mon insistance pour la faire voyager avec moi en cabine. Je prie pour la retrouver entière à Paris !!!

 

Je mange quelques pao de queijo et un ou deux salgados avant de monter dans l'avion.

 

Vol vers Paris.

 



03/05/2011
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres